Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 08:12

 

 

Impromptu-1-003.JPG

 

 

Un auditoire intéressé, curieux, attentif... Pour ce premier "Impromptu" d'un cycle que nous espérons long, Eric et Hervé Floury, libraires partenaires de la SICA du Recantou avec paysans et l'APRES, abordent de façon détaillée tous les enjeux de la rentrée littéraire. Enjeux, bien sûr économiques, mais aussi médiatiques, sociaux-culturels voire... politiques. Editeurs, prix littéraires, mainmise des éditions sur les libraires, enjeux autour des tirages, occupation de l'espace chez les libraires... Tout est abordé. 

 

Impromptu-1-004.JPG

Eric et Hervé Floury

 

 

Se livrant aussi au petit jeu du "coup de coeur", les libraires ont aussi proposé l'ouvrage qui a vraiment retenu leur attention cet automne. Un gros coup de coeur. Un magnifique ouvrage qui s'appuye sur une réalité historique et qui exhume la vie d'Addi Bâ, tirailleur sénégalais.

 

 

images-copie-1.jpg

 

Tout commence en lisière de la forêt des Vosges, un jour de 1940, quand un père et son fils partis cueillir des champignons tombent par hasard sur un « pauvre nègre » endormi au pied des arbres. Conduit au village, ce jeune Guinéen adopté en France à l’âge de 13 ans, à la fois austère et charmeur, y fera sensation. Il saura enflammer les cœurs, s’attirer des protections. Mais ce n’est qu’un début : en 1942, il entre en contact avec la Résistance et crée un des premiers maquis de la région. Lancés sur ses traces, les Allemands l’appelleront « le terroriste noir ».

Qui a trahi Addi Bâ ? Une de ses nombreuses amantes ? Un collabo professionnel ? Ou tout simplement la rivalité opposant deux familles aux haines séculaires ? À travers cette figure fascinante, c’est tout un pan méconnu de notre histoire qui défile : ceux que l’on appelait les tirailleurs sénégalais. C’est aussi la vie quotidienne de la population des Vosges, évoquée par Tierno Monénembo avec une verve irrésistible… comme s’il s’agissait d’un village africain.

Né en Guinée en 1947, Tierno Monénembo a reçu le prix Renaudot pour son dernier roman, Le Roi de Kahel (2008). Son œuvre, comprenant une dizaine d’ouvrages principalement ancrés dans l’histoire du pays peul, est une des plus importantes de la littérature africaine d’aujourd’hui.

 

Impromptu-1-002.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires